top of page
  • Photo du rédacteurFabrice Moinier

Mieux comprendre L'hypersensibilité


fleur représentant la gestion de l'hypersensibilité
Comment gérer l'hypersensibilité

Souvent lorsque je vous reçois en cabinet d'hypnose, le premier de nos échanges concerne votre hypersensibilité ! En effet nombre d'entre vous suggère, pense être hypersensible, et immanquablement vous me demandez quelle est la définition de l'hypersensibilité ? S'il est possible de faire un test d'hypersensibilité ?

Or, je ne suis pas psy, et précisément parce que je ne me prends pas pour qui je ne suis pas (Contrairement à beaucoup ! Sachons rester à nos places), je vous explique que je n'ai pas de définition de l'hypersensibilité, je n'en ai que des exemples.


Étant moi-même par chance hypersensible, il est simple d'échanger alors sur nos expériences vécues.


femme hypersensible sensible gère ses émotions

Ce monde de l'hypersensibilité est un monde exquis et ravageur, fantastique et compliqué, et je vous souhaite à chaque reprise la bienvenue dans ce monde si magique, fabuleux et de toute évidence en partie destructeur. Notre coté hypersensible va en toute logique, nous rendre hypersensible dans la totalité de nos sens voire au delà ! On peut avoir une hypersensibilité au buit. Être hypersensible, c'est l'être dans notre perception des odeurs, des musiques, des couleurs, des paysages,

des mots, des mouvements, du goût, des autres, de nous même.


Souvent, car nous sommes une minorité, nos ressentis peuvent troubler, ou gêner les autres, et assurément les mettre dans une incompréhension logique. Cela va créer à coup sûr des difficultés relationnelles, raisons pour lesquelles souvent vous serez amenés(ées) à consulter.


Mon hypersensibilité fait elle de moi quelqu'un d' « anormal » de « différent » !?

Je vais par l'exemple, vous donner une expérience de ce qu'est la manifestation d'une hypersensibilité, épreuve vécue personnellement récemment.

Imaginez la scène !

hypersensible test gérer hypersensibilité homme heureux

Un homme en train de tondre sa pelouse et particulièrement bien installé sur son tracteur tondeuse, avec, comme luxe suprême, un casque musical immersif diffusant une playlist ! Il fait beau, plutôt chaud, l'herbe fraîchement coupée révèle ses odeurs si particulières annonciatrices d'un printemps et d'un futur été bienfaisant ! La nature reprend ses droits, elle s'ouvre, elle renaît paisiblement et sûrement, pour preuve les arbres fruitiers fleurissants.

Tout à coup, au détour d'une tonte tranquille et posée, une musique précise va provoquer chez cet homme la montée ultra-rapide et incontrôlable (car il est seul, dans son monde, sans compte à rendre) d'une émotion qui va se manifester par un torrent de larmes, sorte de nettoyage, d'évacuation d'un ressenti.

Un lieu quasi idyllique, une situation de travail mesurée, et là, une musique va provoquer une réaction de son corps qu'il aura un mal fou à retenir ! Il y a fort à penser que cette même musique diffusée dans d'autres conditions, dans un autre lieu lui aurait permis de contenir cette émotion ! Simplement, il est seul, isolé, et il sait combien ce moment est un cadeau et va le vivre pleinement.


Et bien l'hypersensibilité, c'est ça, c'est AUSSI ça ! Vivre pleinement une émotion, la trouver parfois malvenue, ou déplacée, et pourtant l’accepter comme un cadeau !


Ce jour là, la musique n'était qu'un titre d'un artiste anglais G. Michael, (Strangest Thing)....



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page