top of page
  • Photo du rédacteurFabrice Moinier

Hypnose Toujours



Si un de vos praticiens un jour vous demande de stopper un traitement médical prescrit par un pro du soin, alors FUYEZ !


Hypnose, hypnose, hypnose, toujours ces mots !


Toujours ce flou quant à la pratique qui est bien compréhensible surtout si on suit les informations nationales où on découvre des plaintes de personnes abusées sous hypnose... On en revient donc à d'autres publications sur ce blog, comment choisir le bon professionnel pratiquant l'hypnose et surtout en toute confiance ?!


Tout d'abord et concernant une célébrité télévisuelle connue depuis quarante ans qui a sévit sur de nombreux plateaux télévisuels, il est de bon aloi de rappeler la présomption d'innocence. Même si cette personne (que j’ai à titre personnel, et cela n'engage que moi, toujours considérée comme une ordure notoire), est aujourd'hui accusée par de nombreuses personnes, son innocence prédomine tant que sa culpabilité ne sera pas démontrée ! Nous sommes toujours fort heureusement dans un pays de droits. Volontairement, je ne citerai évidemment pas son nom.


Quelque chose me gêne particulièrement dans les plaintes formulées par ses « possibles » victimes : Le fait de déclarer avoir été abusées sous hypnose !


Cela laisse à penser qu'avec l'emploi de l'hypnose le « visiteur » peut se trouver dans un tel état que ses actes seront commis contre sa volonté, comme manipulé par le praticien. Cette information est fort préjudiciable pour la profession, et cette affaire va encore rajouter du doute sur nos procédures, nos protocoles d'aide à nos visiteurs(euses) !


Pour ma part, ces personnes, si la justice, comme je le crains, leur donne raison, ont été abusées sous influence, et non sous hypnose. L'état d'hypnose, l'état hypnotique, et je le répète à chaque post est :


UN ETAT DE CONSCIENCE MODIFIE


Or, qui dit état de conscience modifié dit « aussi » état de conscience ! L'hypnose consiste à « séparer » le plus possible le conscient de l'inconscient par, entre autre, la confusion.


La base de toute hypnose réside dans ce travail. Qu'elle soit éricksonnienne ou toute autre, l'hypnose va proposer (avec l'accord du visiteur) la montée en puissance de l'inconscient (notre disque dur) et l'affaiblissement temporaire du conscient. Car c'est bien dans notre inconscient que se trouvent nos dossiers, nos tiroirs de vie ! Parfois la nécessité d'y remettre de l'ordre nous incombe à nous praticiens, par exemple en refermant le tiroir d'une addiction. Durant toute la séance nous travaillons alors à laisser l'inconscient prendre l'ascendant sur le conscient !


Et JAMAIS, le conscient ne peut s'éteindre !


Aussi, si une demande du praticien non conforme à la morale, au droit, au respect du visiteur était formulée, alors la séance se terminerait dans l'instant.


Le conscient est en veille.

Quand vous vous endormez le soir, vous êtes dans un état de conscience modifiée. Votre conscient dort, et pourtant si un bruit suspect intervient (volet qui claque) alors le conscient reprend le dessus, active le réveil et vous demande de vous lever pour vérifier la raison du bruit suspect.

C'est la même chose en état d'hypnose, le visiteur est dans un état de bien-être, de lâcher prise de relaxation, et si un geste devenait inapproprié, le conscient remettrait le visiteur en état de conscience pleine et entière.


Sans préjuger de la suite des événements malheureux précités, attention de ne pas mettre en cause l'hypnose dans les actes (s'ils sont prouvés par la justice) d'un déséquilibré qui a usé d'une influence, notamment médiatique, pour abuser de ses possibles victimes. L'hypnose n'y est pour rien !


Mes amis, amies, ayez confiance, et venez découvrir en quoi l'hypnose, l'hypnose, l'hypnose, peut vous aider !


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page